L’Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République

édito de Roland BERTHILIER : « L’Education à la citoyenneté pour mission »

RB-miniatureDepuis plusieurs semaines le débat sur les « entreprises à mission » prend de l’ampleur, avec l’annonce du Gouvernement de modifier des articles du codes civil qui définissent les sociétés et leur objet.

  Si l’intention de donner plus de poids aux dimensions sociales et sociétales portées par certaines entreprises est louable, il est important de ne pas tout confondre.

Nous pouvons nous réjouir de l’envie commune de voir les valeurs citoyennes portées et incarnées par l’Economie Sociale et Solidaire devenir la norme. Il est cependant naturel, pour nous acteurs engagés dans et pour l’ESS, de rappeler les différences entre les entreprises dîtes « classiques » et celles de l’Economie Sociale et Solidaire, associations, coopératives et mutuelles notamment. Leurs objets sont différents. Les entreprises capitalistes ont pour premier objectif la recherche du profit, même si certaines se veulent soucieuses de l’intérêt général et de la personne. Les entreprises de l’ESS, elles, ont pour objet social premier de répondre à une problématique d’intérêt général et reposent sur un mode de gestion spécifique, porteur de sens, et une finalité sociale forte. Dans ce cas, la finalité et le mode d’organisation sont indissociables. Créer une offre et parler d’un marché n’est pas la même chose que de répondre à un objectif d’émancipation collective et de transformation sociale.

Nous pouvons donc constater le risque de voir le secteur de l’ESS déstabilisé par des entreprises qui trouveraient un moyen de faire du profit ou d’améliorer leur image par la réalisation « d’actions sociales charitables », amenant également de la confusion sur les principes d’égalité, de coopération et de solidarité portés par les entreprises de l’ESS.

Les principes de solidarité et de l’intérêt général ne peuvent être assimilées à des marchandises, à transmettre aux enfants, adolescents, jeunes et étudiants par l’Education. Il est important de faire découvrir et vivre les valeurs de « Liberté, d’Egalité, et de Fraternité » avec humilité dans chaque milieu éducatif et économique, et d’avoir cela en ligne de mire, dans une période de grands changements.