L’Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République

Retour sur les rencontres nationales des CJS les 4 et 5 janvier 2018 #RNCJS

Les jeudi 4 et vendredi 5 janvier se sont déroulées les rencontres nationales des Coopératives Jeunesse de Services (CJS) pilotées par Coopérer pour Entreprendre, à Saint-Herblain près de Nantes. Retour sur la journée du jeudi, riche en échanges et en découvertes.

Un bilan positif des CJS salué par les participants

CJS jeunes

Les CJS  sont des projets d’éducation à l’entrepreneuriat coopératif qui accueillent des jeunes âgés de 16 à 18 ans pendant l’été. Les CJS représentent aujourd’hui en France 600 jeunes coopérants et 48 CJS. (Plus d’informations sur les CJS sur le site Internet)

Les rencontres nationales avaient pour objectif de réunir durant deux jours les membres des comités locaux qui accompagnent les CJS pendant l’été (acteurs économiques et ESS, structures jeunesses et d’éducation populaire, des collectivités territoriales), les jeunes coopérants et leurs animateurs ainsi que les différents partenaires nationaux des CJS.

Plusieurs membres et partenaires de L’ESPER étaient présents, notamment Coopérer pour Entreprendre, la coopérative Solidarité Etudiante, la Fédération des Maisons des Lycéen.ne.s (FMDL) ainsi que Coop FR représenté par son président Jean-Louis BANCEL et les CRESS Bretagne et Auvergne Rhône Alpes. Tous ont salué unanimement le bilan très positif des CJS.

Au programme : des tables rondes, des ateliers mais surtout du débat et de la convivialité

CJS débat

Deux tables rondes ont été animées durant l’après-midi réunissant des universitaires, professionnels et acteurs des CJS abordant les thèmes de l’éducation,  de l’ESS, de l’entrepreneuriat coopératif et de l’éducation populaire. L’ensemble de ces acteurs ont souligné la vocation émancipatrice des CJS pour les jeunes coopérants : prise de confiance en soi, développement de l’autonomie, découverte de la coopération, réflexion sur l’orientation professionnelle…

De nombreux questionnements et réflexions ont concerné la pertinence de faire découvrir les valeurs de l’Economie Sociale et Solidaire à l’école. Pour répondre à ces interrogations, il a été rappelé la possibilité de mener des projets dans le cadre de « Mon ESS à l’Ecole ». Ce dispositif permet à des jeunes de créer une entreprise de l’ESS (association, mutuelle, coopérative) et de vivre les valeurs de l’ESS en classe durant l’année scolaire. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.monessalecole.fr.

Les jeunes coopérants ont eux participé à plusieurs ateliers, réalisant une retranscription très appréciée pour sa créativité et son humour devant l’ensemble des participants à la fin de la journée.