L’Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République

Comment «transformer» la crise ? La parole des acteurs de l’ESS

« A l’aune des tribunes et manifestes pour l’ESS, la Cress Bretagne souhaite apporter le regard de ses adhérents sur l’après-crise.

En tant qu’instance de représentation des acteurs de l’ESS en Bretagne, le rôle de la Cress est non seulement de coordonner les dispositifs et d’animer les relations partenariales, mais aussi de porter la parole des acteurs et de faire converger leurs intérêts dans le dialogue avec les pouvoirs publics et les partenaires économiques.

La Cress n’a pas souhaité se positionner sur l’urgence, car de nombreuses initiatives ont été prises par les fédérations et les financeurs. Elle a cependant continué de jouer son rôle sur l’articulation des dispositifs de soutien en lien avec les autres partenaires publics et réseaux régionaux – Dispositif de secours ESS par exemple – et sur l’information aux acteurs de l’existence de ces dispositifs.

55 entretiens téléphoniques menés au Printemps

Afin d’amorcer l’élaboration d’une parole politique commune des acteurs bretons, la Cress a conduit 55 entretiens téléphoniques auprès de ses adhérents durant le mois de juin, visant à recueillir leur analyse sur la période passée et sur les enjeux de la « relance ». Ils constituent une base précieuse pour alimenter le plaidoyer auprès des partenaires publics.
 

Ce qui en ressort n’est pas inédit. Les premières mesures gouvernementales (ex : plans de relance sur l’automobile et l’aéronautique) frustrent et agacent : elles restent dans la continuité des politiques économiques d’avant-crise, sans inflexion ni réflexion vers un autre modèle de développement. Les acteurs de l’ESS sont inquiets pour 2021 et craignent d’être fortement impactés par l’austérité budgétaire qui pourrait être imposée pour financer la relance de modèles anciens. […] »

Pour lire l’ensemble du communiqué, cliquez ici !

Pour plus d’informations sur l’ESS en Bretagne, rendez-vous sur le site www.ess-bretagne.org