Universités : Pour une reprise partielle en présentiel dès le début du second semestre

Communiqué de presse du Sgen-CFDT du 27 novembre 2020

Le Sgen-CFDT a interpellé la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche pour demander une reprise partielle en présentiel pour les étudiants dès le début du second semestre.

Cela est d’autant plus important que les enseignants sont rarement les mêmes que ceux du premier semestre. Chacun connaît aujourd’hui les difficultés et les limites de l’enseignement à 100 % en distanciel. Cela est encore plus difficile pour les étudiants comme pour les enseignants sans avoir eu un premier contact en présentiel.

Mais le Sgen-CFDT est bien conscient que la crise sanitaire n’aura pas totalement disparu en janvier 2021 et qu’elle risque de perdurer encore de nombreuses semaines.

C’est pour cela, que le Sgen-CFDT, en toute responsabilité, demande que la jauge de présentiel (50, 40, 25 … %) soit décidée par territoire, en fonction de la circulation du virus et des contraintes locales, en collaboration avec l’ARS. Le Sgen-CFDT demande également que les décisions s’appuient sur l’avis des CFVU et CHSCT d’établissement.

Les personnels doivent être associés aux décisions dont les impacts sur leur travail et donc leurs conditions d’exercice sont majeurs.

Il est d’ailleurs, indispensable, que les personnels soient informés sur les conditions précises de la reprise partielle en présentiel et suffisamment en amont de la date retenue pour ne pas encore ajouter à la fatigue et au stress des changements permanents et souvent sans l’anticipation suffisante pour réorganiser son travail et sa vie personnelle.

En ligne sur notre site

Autres actualités

Précédent
Suivant

Événements

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email