L’Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République

ETE 2017 : Plus de 600 jeunes ont expérimenté la vie en entreprise coopérative avec les CJS en France

gagnant concoursLes Coopératives Jeunesse de Services (CJS), pilotées par le réseau Coopérer pour entreprendre, permettent à des jeunes adolescents d’expérimenter la création d’une entreprise coopérative le temps d’un été. Un groupe d’adolescents (16-18 ans) accompagnés par deux animateurs, propose des services, gère l’entreprise démocratiquement et collectivement et se rémunère de son travail. Un apprentissage par l’action qui permet de développer l’esprit d’entreprise et d’initiative, l’autonomie, la coopération et la confiance en soi. Au croisement de l’Economie Sociale et Solidaire et de l’éducation populaire, la CJS permet aussi aux acteurs de renforcer le lien au territoire, la mixité sociale et l’intergénérationnel.
Découvrez dans le bilan d’activité 2016 les impacts des CJS sur les jeunes, les acteurs & sur le territoire :

La saison 2017 en chiffre :

47 CJS

Dans 10 régions : Auvergne Rhône Alpes, Bourgogne Franche-Comté, Bretagne, Haut de France, Normandie, Nouvelle Aquitaine,  Occitanie, Pays de la Loire & Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Environ 600 coopérants & environ 400 acteurs impliqués

94 animateurs formés

Une pédagogie active et coopérative
Le projet CJS s’appuie sur l’apprentissage par l’action et l’expérimentation et l’apprentissage par les pairs. Ce fonctionnement vise à rendre les jeunes acteurs de leurs apprentissages et à développer leur capacité à prendre en charge leur coopérative. Dans une CJS, ce sont les jeunes qui décident !

Un projet de coopération territoriale
Initiées et mise en place par des acteurs locaux, les CJS sont l’occasion de provoquer des rencontres inhabituelles sur le territoire impliquant: jeunes, habitants, élus, professionnels de la jeunesse, de l’ESS, du secteur public, acteurs économiques. Avec les CJS, les acteurs découvrent un projet économique et entrepreneurial vecteur d’émancipation pour les jeunes.

Les CJS & l’activité économique

En fonction des besoins du territoire territoires et des compétences des coopérants, la coopérative va proposer différents types de prestations de services aux entreprises, aux collectivités et aux particuliers. Il peut s’agir par exemple d’entretien d’espace vert, d’appui administratif ou informatique, de manutention, peinture, lavage auto ou aussi de création artisanales…

Les CJS & les partenaires

Les mouvements d’éducation populaire et jeunesse
Les coopératives d’activité et d’emploi (CAE)
Les acteurs de l’ESS : CRESS, pôles de développement et autres acteurs locaux…
L’État et Les collectivités territoriales
Les Caisses d’Allocations Familiales
Des Fondations et entreprises…

Pour aller plus loin …ressources documentaires :

Les coopératives Jeunesse de Services, vers une conscience citoyenne pour les jeunes coopérants, Geoffrey Volat, Amandine Plaindoux, XVIIè rencontres du RIUESS
Les coopératives Jeunesse de Services importées du Québec : pour un rapprochement des acteurs « économiques » et « éducatifs » de l’ESS?, Sandrine Rospabé, Emmanuelle Maunaye et Hélène Le Breton, RECMA- Revue internationale de l’économie sociale-Avril 2017-n°344

Les prochaines rencontres nationales ont lieu les 4 et 5 janvier 2018