L’Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République

Eduquer à l’esprit d’entreprendre, former à l’entrepreneuriat ? Enjeux, questions, transformations

Colloque en ligne du 16-21 novembre 2020 organisé par l’Université de Lille, France, avec L’ESPER et plusieurs de ses organisations membres partenaires.

L’ESPER participe à l’organisation d’une conférence autour de  » l’Esprit d’entreprendre et Economie Sociale et solidaire » (vendredi 20 novembre)

Présentation du colloque :

Ce colloque est à l’initiative du Centre Interuniversitaire de Recherche en Education de Lille (CIREL), équipe de recherche française en Sciences de l’éducation et de la formation qui a développé des travaux sur les politiques, pratiques, acteurs et dispositifs qui visent le développement de l’esprit d’entreprendre. Le CIREL (65 chercheurs titulaires, 70 doctorants) est porteur d’une expertise dans ce domaine et conduit un ensemble de travaux portant plus largement sur la relation formation/emploi, la relation école/entreprises, l’insertion et l’orientation professionnelle.

Pour découvrir le programme et vous inscrire, cliquez ici !

Le colloque s’adapte, innove et se tiendra à distance !

On sait à quel point le rapport au risque, le rapport à l’imprévu et au changement font partie du quotidien des entrepreneurs. C’est bien là en partie ce qui fait la difficulté et  la valeur de leurs initiatives. En cette année 2020 si particulière doit se tenir à Lille le premier colloque international sur l’esprit d’entreprendre et l’éducation, la formation qui peuvent contribuer à le développer. Il devait avoir lieu au printemps…en mai 2020. En mars 2020 nous avons vite compris que cela ne serait pas possible et l’avons reporté en octobre. Ce qui est arrivé relève de l’inimaginable. De ce qui s’est passé pendant cette période nous ne savons  pas encore tout. Mais nous savons que ces quelques mois ont bouleversé bien des choses.

C’est en entrepreneurs du changement que nous voulons mener à bien l’entreprise préparée depuis plus de deux ans qu’est ce colloque. Plutôt que de déplorer l’épreuve et le changement, nous allons le saisir pour innover travailler autrement, poser des questions nouvelles, mobiliser cet esprit d’entreprendre, d’initiative et de créativité que nous étudions. Le colloque rencontre déjà un beau succès et est très attendu. Nous avions dès le départ le désir de rendre possible des échanges et des débats les plus ouverts possibles : internationaux, pluridisciplinaires, mettant en contact milieux scientifiques et milieux professionnels. 14 pays, plusieurs disciplines de sciences humaines et sociales et de nombreuses universités sont représentés à travers les conférences, symposia et communications proposés. Tout est désormais réuni  pour cela. Le colloque aura lieu en novembre sous une forme distancielle. Il ne s’agit pas d’une forme nouvelle. De nombreuses formations, séminaires et colloques étaient déjà organisés sur ce mode. […] Pour lire la suite, cliquez ici !

Axes thématiques

Pour favoriser un débat interdisciplinaire autour de la question du développement actuel de l’entrepreneuriat par l’éducation et la formation, plusieurs thématiques sont envisagées dans l’appel à contribution.

Cinq thématiques contribueront à orienter les échanges et réflexions au cours de ce colloque.

Cependant, le colloque est ouvert à tout autre angle d’analyse dans la mesure où il s’inscrit bien dans un questionnement sur les moyens éducatifs destinés à stimuler l’esprit d’entreprendre et les initiatives entrepreneuriales. Dans ce cas, il est conseillé de formuler clairement en une ligne la thématique que vous proposez.

1. Origine et développement de l’entrepreneuriat éducatif

  • Histoire des pratiques entrepreneuriales et de l’entrepreneuriat éducatif.
  • Evolution et enjeux des politiques publiques en matière d’entrepreneuriat éducatif.

2. Epistémologie de la recherche sur l’entrepreneuriat éducatif

  • Origine et évolutions des concepts ou représentations associés à l’entrepreneur, à l’entreprise et à l’entrepreneuriat éducatif (autonomie, créativité, initiative, agir, projet, risque, etc.).
  • Modes d’accès et analyse de l’activité ou de l’agir entrepreneuriaux ? Peut-on en saisir la spécificité ?
  • Histoire et épistémologie des recherches sur l’entrepreneuriat éducatif.
  • Méthodes mobilisées dans les recherches : bilan, perspective, prospective.

3. Entrepreneuriat éducatif et monde du travail

  • Transformations actuelles des formes d’activité et d’emploi dans notre société. Montée en puissance du travail indépendant sous ses différentes formes. Emergence d’une société entrepreneuriale ? Incidences sur les relations travail/formation et sur le système éducatif ? L’entreprise : un acteur éducatif ?
  • Le travail réel d’un entrepreneur : Success stories et échecs. Les formes d’entreprises créées et les valeurs portées.
  • Le rapport à l’entreprendre dans le parcours de vie : rapport entre prise de risque et développement personnel/professionnel dans le parcours de l’entrepreneur.
  • Le rapport entre activité entrepreneuriale et forme entrepreneuriale de l’activité.
  • La question du genre dans l’éducation entrepreneuriale, dans les parcours d’entrepreneurs. Les dispositifs d’éducation entrepreneuriale permettent-ils de prendre en compte la problématique liée à l’« intériorisation des rôles professionnels sexués » (Gianettoni, Simon-Vermot & Gauthier, 2010).
  • Les liens entre l’entrepreneuriat éducatif et l’orientation professionnelle. Le rôle des dispositifs d’éducation entrepreneuriale dans l’orientation professionnelle des apprenants.

4. Entrepreneuriat : questions de formation et d’éducation

  • Peut-on apprendre à entreprendre ?
  • Les formes pédagogiques associées à l’EEE (pédagogies actives, du projet, de l’expérience, nouvelles, sociales, etc.) dans les discours et/ou dans les pratiques et les transformations qu’elles suscitent dans les milieux éducatifs.
  • Sensibilisation, formation, accompagnement ? Quelles formes prend le soutien aux initiatives entrepreneuriales pour les jeunes et pour les adultes (pratiques, acteurs, compétences, enjeux, marché)
  • Les acteurs de l’EEE. Ce champ réunit souvent un ensemble d’acteurs issus d’horizons divers. Rôle des enseignants dans les actions engagées. Rôle des autres acteurs. Quelle division du travail et/ou quel travail collaboratif s’instaure entre eux ? A quels partenariats donne lieu la rencontre entre les différents acteurs ? Processus de professionnalisation des acteurs de ce champ de pratiques et les compétences requises.
  • Les dispositifs favorisant l’entrepreneuriat dans le champ éducatif produisent des effets. Comment les évalue-t-on ? 
  • Quels sont les objets d’enseignement et de formation associés à l’EEE ? Sont-ils spécifiques ou non de certains cursus, dispositifs, formations ? Sont-ils transversaux : place des compétences transversales, compétences-clefs en lien avec les socles communs ?
  • L’EEE est-elle une « éducation à » inscrite dans la forme scolaire et les curricula. Comment l’EEE se trouve-t-elle intégrée dans des cursus de formation, d’éducation ou dans des dispositifs d’accompagnement ?
  • Les freins et les leviers en matière de développement de l’état d’esprit entreprenant.

5. Au cœur de la création d’activité, la créativité au travail, l’innovation ?

  • En quoi la créativité entrepreneuriale interroge d’autres formes de créativité ?
  • Entreprendre dans un monde à venir : quels leviers pour des évolutions sociales dans et par l’entrepreneuriat, quelles innovations, quels liens avec les grands défis climatiques, environnementaux, sociaux etc. ?
  • Les dispositifs pédagogiques entrepreneuriaux permettent-ils de développer des capacités de créativité et d’innovation chez les apprenants ?
  • Quelles sont les valeurs portées par EEE ? qu’en est-il dans les dispositifs de formation ? et sur le terrain, une fois l’EEE concrétisée ?
  • Quels sont les facteurs de la création d’activité et de la créativité au travail (sentiment d’efficacité personnelle et/ou sentiment d’efficacité personnelle entrepreneuriale, estime de soi, intention entrepreneuriale, comportement entrepreneurial, etc.) ?

Pour découvrir le programme et vous inscrire, cliquez ici !