Découvrez quelles compétences du Socle commun, un projet « Mon ESS à l’Ecole » permet de développer !

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture couvre l’intégralité de la scolarité obligatoire, il s’agit d’une référence pour le travail des équipes éducatives. Il se compose de 5 domaines définissant les connaissances et les compétences qui doivent être acquises par les élèves à l’issue de la scolarité obligatoire. Découvrez quels domaines sont travaillés dans « Mon ESS à l’Ecole ».

Qu’est-ce qu’une compétence ?

Un ensemble cohérent et indissociable de connaissances, capacités (= aptitudes à mettre en œuvre les connaissances) et attitudes (ouverture aux autres, goût de la recherche…) ainsi maîtriser une compétence signifie pouvoir mobiliser et réinvestir des connaissances, des capacités et des attitudes afin d’atteindre un objectif précis dans une situation donnée.

Dans quels domaines du socle commun est-il possible de progresser grâce à un projet « Mon ESS à l’Ecole » ?

Le domaine 1 concerne « Les langages pour penser et communiquer », parmi les compétences travaillées, deux retiennent notre attention. En effet, durant un projet « Mon ESS à l’Ecole », un élève est sans cesse sollicité pour présenter son travail écrit à l’ensemble du groupe, justifier son positionnement lorsqu’une décision doit être prise pour l’avancée du projet. L’argumentation écrite et orale est au cœur du projet. De plus, les élèves doivent faire preuve de créativité pour imaginer, produire et communiquer sur le bien ou le service au cœur de leur projet.

 

  • comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’écrit et à l’oral : « L’élève s’exprime à l’écrit pour raconter, décrire, expliquer ou argumenter de façon claire et organisée. Lorsque c’est nécessaire, il reprend ses écrits pour rechercher la formulation qui convient le mieux et préciser ses intentions et sa pensée. »

 

  • comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps : « Sensibilisé aux démarches artistiques, l’élève apprend à s’exprimer et communiquer par les arts, de manière individuelle et collective, en concevant et réalisant des productions, visuelles, plastiques, sonores ou verbales notamment. »

 

Le domaine 2 concerne « Les méthodes et outils pour apprendre », l’ensemble des compétences décrites sont développées dans un projet « Mon ESS à l’Ecole ». En effet, dans un projet « Mon ESS à l’Ecole », l’enseignant adopte la posture de l’accompagnateur, les élèves sont autonomes dans leur gestion des tâches, les prises de décisions, ils sont amenés à échanger entre eux pour avancer, régulièrement ils sont sollicités par les enseignants-accompagnateurs pour faire des compte-rendus et justifier leur choix :

 

  • organisation du travail personnel : « L’élève se projette dans le temps, anticipe, planifie ses tâches. Il gère les étapes d’une production, écrite ou non, mémorise ce qui doit l’être. Pour acquérir des connaissances et des compétences, il met en œuvre les capacités essentielles que sont l’attention, la mémorisation, la mobilisation de ressources, la concentration, l’aptitude à l’échange et au questionnement, le respect des consignes, la gestion de l’effort. L’élève sait se constituer des outils personnels grâce à des écrits de travail, y compris numériques : notamment prise de notes, brouillons, fiches, lexiques, nomenclatures, cartes mentales, plans, croquis, dont il peut se servir pour s’entraîner, réviser, mémoriser. »

 

  • coopération et réalisation de projets : « L’élève travaille en équipe, partage des tâches, s’engage dans un dialogue constructif, accepte la contradiction tout en défendant son point de vue, fait preuve de diplomatie, négocie et recherche un consensus. Il apprend à gérer un projet, qu’il soit individuel ou collectif. Il en planifie les tâches, en fixe les étapes et évalue l’atteinte des objectifs. L’élève sait que la classe, l’école, l’établissement sont des lieux de collaboration, d’entraide et de mutualisation des savoirs. Il aide celui qui ne sait pas comme il apprend des autres. L’utilisation des outils numériques contribue à ces modalités d’organisation, d’échange et de collaboration. »

 

  • Médias, démarches de recherche et de traitement de l’information : « L’élève connaît des éléments d’histoire de l’écrit et de ses différents supports. Il comprend les modes de production et le rôle de l’image. Il sait utiliser de façon réfléchie des outils de recherche, notamment sur Internet. Il apprend à confronter différentes sources et à évaluer la validité des contenus. Il sait traiter les informations collectées, les organiser, les mémoriser sous des formats appropriés et les mettre en forme. Il les met en relation pour construire ses connaissances. L’élève apprend à utiliser avec discernement les outils numériques de communication et d’information qu’il côtoie au quotidien, en respectant les règles sociales de leur usage et toutes leurs potentialités pour apprendre et travailler. Il accède à un usage sûr, légal et éthique pour produire, recevoir et diffuser de l’information. Il développe une culture numérique. »

 

  • Outils numériques pour échanger et communiquer : « L’élève sait mobiliser différents outils numériques pour créer des documents intégrant divers médias et les publier ou les transmettre, afin qu’ils soient consultables et utilisables par d’autres. Il sait réutiliser des productions collaboratives pour enrichir ses propres réalisations, dans le respect des règles du droit d’auteur. L’élève utilise les espaces collaboratifs et apprend à communiquer notamment par le biais des réseaux sociaux dans le respect de soi et des autres. Il comprend la différence entre sphères publique et privée. Il sait ce qu’est une identité numérique et est attentif aux traces qu’il laisse. » 

 

Le domaine 3 concerne « la formation de la personne et du citoyen », l’ensemble des compétences décrites sont travaillées dans un projet « Mon ESS à l’Ecole. En effet, les valeurs et principes développés par les élèves dans un projet « Mon ESS à l’Ecole » sont la coopération, la solidarité, le partage, le respect, l’engagement, la citoyenneté et bien d’autres …

 

  • Expression de la sensibilité et des opinions, respect des autres : « Il exploite ses facultés intellectuelles et physiques en ayant confiance en sa capacité à réussir et à progresser. L’élève apprend à résoudre les conflits sans agressivité, à éviter le recours à la violence grâce à sa maîtrise de moyens d’expression, de communication et d’argumentation. Il respecte les opinions et la liberté d’autrui, identifie et rejette toute forme d’intimidation ou d’emprise. Apprenant à mettre à distance préjugés et stéréotypes, il est capable d’apprécier les personnes qui sont différentes de lui et de vivre avec elles. Il est capable aussi de faire preuve d’empathie et de bienveillance. »

 

  • La règle et le droit : « L’élève comprend et respecte les règles communes, notamment les règles de civilité, au sein de la classe, de l’école ou de l’établissement, qui autorisent et contraignent à la fois et qui engagent l’ensemble de la communauté éducative. Il participe à la définition de ces règles dans le cadre adéquat. Il connaît le rôle éducatif et la gradation des sanctions ainsi que les grands principes et institutions de la justice. Il comprend comment, dans une société démocratique, des valeurs communes garantissent les libertés individuelles et collectives, trouvent force d’application dans des règles et dans le système du droit, que les citoyens peuvent faire évoluer selon des procédures organisées. »

 

  • Réflexion et discernement : « Il fonde et défend ses jugements en s’appuyant sur sa réflexion et sur sa maîtrise de l’argumentation. Il comprend les choix moraux que chacun fait dans sa vie ; il peut discuter de ces choix ainsi que de quelques grands problèmes éthiques liés notamment aux évolutions sociales, scientifiques ou techniques. L’élève vérifie la validité d’une information et distingue ce qui est objectif et ce qui est subjectif. Il apprend à justifier ses choix et à confronter ses propres jugements avec ceux des autres. Il sait remettre en cause ses jugements initiaux après un débat argumenté, il distingue son intérêt particulier de l’intérêt général. Il met en application et respecte les grands principes républicains. »

 

  • Responsabilité, sens de l’engagement et de l’initiative : « L’élève coopère et fait preuve de responsabilité vis-à-vis d’autrui. Il respecte les engagements pris envers lui-même et envers les autres, il comprend l’importance du respect des contrats dans la vie civile. Il comprend en outre l’importance de s’impliquer dans la vie scolaire (actions et projets collectifs, instances), d’avoir recours aux outils de la démocratie (ordre du jour, compte rendu, votes notamment) et de s’engager aux côtés des autres dans les différents aspects de la vie collective et de l’environnement. L’élève sait prendre des initiatives, entreprendre et mettre en œuvre des projets, après avoir évalué les conséquences de son action ; il prépare ainsi son orientation future et sa vie d’adulte. »

 

Convaincu.e ? Plus d’informations sur le dispositif « Mon ESS à l’Ecole » : www.monessalecole.fr

 

L’intégralité des éléments cités provient du Bulletin officiel ci-dessous : 

 

 

Autres actualités

Précédent
Suivant

Événements

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email