L’Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République

Edito de Bertrand SOUQUET « Notre engagement pour l’Ecole de la République et le Vivre ensemble »

Bertrand SOUQUET (C. Laure Grodemouge – Graphiste MGEN).

Le 15 mars dernier, des jeunes ont de nouveau participé dans toute la France à la grève de l’école répondant à l’appel de la jeune suédoise Greta Thunberg, qui a lancé le mouvement dans son pays.

Il s’agissait d’un moment de protestation pour appeler les pouvoir publics à de vigoureuses décisions en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Dans le même temps notre pays connaît une situation politique et sociale toujours tendue malgré l’organisation du grand débat national.
Différentes enquêtes montrent que beaucoup de nos concitoyens ont perdu confiance dans ce qui constitue le socle de notre Etat social. Les grandes colères sont souvent muettes. Elles peuvent engendrer de mauvaises réponses identitaires. Le repli sur soi n’est pas la solution. La solution proviendra dans l’émergence d’un nouveau pacte social dans lequel chacun pourra se retrouver, au niveau national et européen dans lequel la diversité sera considérée comme une chance pour tous

La diversité philosophique, politique et sociale des citoyens doit pouvoir s’accorder dans le projet républicain et européen. Un projet dans lequel chaque individu peut se retrouver sans nier l’espace collectif et l’intérêt général.

L’Economie Sociale et Solidaire peut constituer une réponse à la crise politique actuelle en apportant des solutions basées sur la démocratie, la coopération, l’ancrage territorial et le respect de l’Homme comme celui de l’environnement. Pour cela, l’éducation à l’ESS est nécessaire dès le plus jeune âge.

L’école de la République permet la transmission des valeurs de la République, elle est le creuset de l’apprentissage des différences et de la citoyenneté.

L’ESPER est reconnu comme un acteur important de l’Education à l’Economie Sociale et Solidaire. Cet engagement se concrétise dans les territoires auprès des jeunes, des enseignants grâce aux militants de l’ESPER porteurs de projets avec pour maîtres mots le collectif, le vivre ensemble et l’ouverture aux autres.

C’est le sens de la convention de coopération que nous avons signée, avec Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, Christophe ITIER, Haut-Commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale. Cette signature vient réaffirmer l’importance du rôle joué par les partenaires de l’Ecole dans l’Education à la citoyenneté, à travers les projets « Mon Entreprise Sociale et Solidaire à l’Ecole » et la « Semaine de l’ESS à l’Ecole ».

La « Semaine de l’ESS à l’Ecole » qui s’est déroulée du 25 au 31 mars 2019, a permis la tenue plus de 200 initiatives, réunissant près de 10 000 élèves sur l’ensemble du territoire. Des actions qui permettront aux élèves, de la maternelle au lycée, de découvrir l’Economie Sociale et Solidaire, les valeurs citoyennes portées, les métiers et les entreprises engagées.

Aujourd’hui, nous souhaitons une pleine réussite de la reconduction du dispositif « Mon ESS à l’Ecole », qui a déjà permis à 5 000 élèves d’expérimenter les pratiques et les valeurs citoyennes de l’ESS à travers la création en classe d’entreprises de l’ESS.