Le dispositif A.T.E.C (Association Temporaire d’Enfants Citoyens) par les Francas

Les A.T.E.C. (Association Temporaire d’Enfants Citoyens) sont mises en place par l’association les Francas pour proposer aux enfants et aux jeunes mineurs (entre 8 et 18 ans) de vivre et mener des projets locaux (département, ville, quartier…) dans un cadre associatif.

L’A.T.E.C est créée pour un projet précis et comporte une durée de fin définie à l’avance.

Les Francas proposent un soutien à la création (statuts, charte, convention…) et à l’organisation du groupe (support pédagogique et technique) dans un cadre juridique qui favorise la réussite des projets.

Un adulte accompagnateur les guidera et les conseillera vers la réalisation de leur projet associatif. Il veillera à leur amener les outils et moyens nécessaires à une bonne organisation. De plus, il devra s’assurer que l’association reste démocratique.

L’association les Francas se porte aussi garante pour l’ouverture d’un compte bancaire.

Objectifs d’une ATEC :

  • prouver la capacité des jeunes et des enfants à participer à la construction de la ville…
  • concrétiser le droit d’association des mineurs
  • donner aux adultes une autre image de la place des enfants et des jeunes
  • permettre l’apprentissage du fonctionnement associatif sur un projet temporaire

Pourquoi « association » ?

En référence à l’article 15 de la Convention internationale des droits de l’enfant sur la liberté d’association et de réunion pacifique, les FRANCAS entendent contribuer à la reconnaissance de la place des enfants dans la société et leur permettre de vivre pleinement ce droit.

L’association est un lieu privilégié d’exercice de la citoyenneté.

L’ATEC offre aux enfants un cadre propice et adapté à l’expression de leurs droits politiques, dans une dynamique éducative. Pour cela, dans chaque groupe scolaire, dans chaque centre de loisirs qui le souhaite, dans chaque espace de vie collective, les enfants pourront se constituer en association pour réaliser ensemble un projet commun.

Pourquoi « temporaire » ?

L’ATEC est constituée pour le temps de vie du projet : décider du projet, mettre en place les conditions de sa réalisation et le rendre public.

L’association sur une durée limitée garantit l’authenticité de l’engagement des enfants et la qualité de l’engagement des adultes.

En effet, le long terme n’est pas un cadre que les enfants peuvent facilement appréhender, ni dans lequel ils se sentent à l’aise. Quant aux adultes qui choisissent d’accompagner les ATEC, ils ne s’engagent pas au-delà de leurs possibilités.

Pourquoi « d’enfants » ?

Parce que la volonté de « faire ensemble » autant que la richesse de la vie associative ne sont pas réservées aux seuls adultes…

Tandis que les objectifs fixés par l’article 15 de la Convention ne sont pratiquement jamais atteints – puisque le droit français n’accorde pas expressément aux mineurs, juridiquement incapables, la possibilité d’accéder à des responsabilités contractuelles –, la souplesse de l’ATEC, qui se situe hors toute institution, offre sûrement une réponse originale à la question de l’association des mineurs.

Pourquoi « citoyens » ? 

Parce que l’enfance, avant la majorité légale, est une période où l’on est déjà un membre actif de la vie sociale.

Pour en savoir plus : C’est quoi une ATEC ? / ATEC / Animations / Les Francas des Landes – Les Francas des Landes (francas40.fr)

L’ATEC, une association pour les enfants et les jeunes – Les Francas de la Gironde (francas33.fr)

Exemples de projets A.T.EC : Les projets ATEC | les Francas (centredeloisirseducatif.net)

Pour localiser une A.T.EC : Cart’ATEC : La cartographie des ATEC | les Francas (centredeloisirseducatif.net)

Favoriser la participation de l’enfant, c’est s’inscrire dans un processus développant progressivement ses capacités, en rapport avec son âge et ses centres d’intérêt.

Il ne s’agit pas de retirer des responsabilités aux adultes. Au contraire : donner plus de responsabilité aux enfants, c’est donner plus de responsabilité aux adultes. C’est à l’adulte qu’il appartient de mesurer d’éventuels risques et d’adapter cette prise de responsabilité aux caractéristiques de la personne enfantine.

Reconnaître la liberté d’association aux enfants, c’est leur reconnaître d’emblée :

– une capacité à la socialisation,

– une capacité à l’initiative collective et concertée,

– une capacité à la prise de responsabilité et à l’autonomie.

francas77.fr/index.php/atec/114-les-associations-temporaires-d-enfants-citoyens

Autres actualités

Précédent
Suivant

Événements

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email