Projet « Mon ESS à l’Ecole » – Lycée Raoul Follereau, Belfort (90) : séances d’initiation à l’ESS

Jeudi 23 septembre 2021 au Lycée général, technologique et professionnel Raoul Follereau de Belfort, deux classes ont participé à une séance de découverte de l’ESS.

Récemment engagées dans le dispositif « Mon Entreprise Sociale et Solidaire à l’école », ces deux classes de première et terminale vont dédier les heures du chef d’œuvre à la réalisation d’un projet collectif d’utilité sociale. Afin d’accompagner les élèves et les équipes enseignantes dans la conception et la mise en place de ce projet, L’ESPER et la CRESS Bourgogne Franche-Comté proposent des formations en ligne, des ressources pédagogiques, ainsi que des séances de découverte de l’ESS.

Deux interventions de deux heures d’initiation à l’Economie Sociale et Solidaire

Au lycée Raoul Follereau, ce sont deux interventions de deux heures qui ont été animées par Sophie Caldaguès et Lucile Marsault de L’ESPER et Océane Albéri Comparet de la CRESS.

  • La matinée a commencé avec la vidéo « Tu connais l’ESS ? » pour permettre aux élèves de se mettre en jambes.
  • Lucile a ouvert le bal avec le jeu la Junior Coopérative (lien) en faisant réfléchir les élèves, répartis en petits groupes de 4/5, sur les différentes étapes de construction d’un projet, du contexte à l’évaluation en passant par le problème identifié, les objectifs de transformation et les moyens. Dans un second temps, ces notions, de prime abord abstraites, ont pris sens par le biais de scénarios de création d’associations, coopératives et mutuelles, dont il fallait ordonner les différentes étapes.
  • Dans un 3ème temps, Sophie a proposé un Débat Mouvant (lien) à la classe à partir d’Idées Reçues sur l’ESS (lien). Le but étant de les mettre en mouvement et de les faire s’exprimer. Pour cela, les élèves se sont mis en ligne et se sont positionnés soit à gauche de la ligne, correspondant au « Je suis d’accord », soit à droite correspondant au « Je ne suis pas d’accord » soit au milieu correspondant à la « Rivière du doute – Je ne sais pas » selon différentes idées reçues.
  • Enfin, la matinée s’est terminée par un « nuage de mots » au tableau. Chaque élève a écrit un mot qu’il avait retenu des 2 heures passées ensemble.

Les objectifs de cette journée introductive étaient que les jeunes comprennent le sens de notre venue et de ce qu’était l’ESS, qu’ils s’inscrivent dans une dynamique de projet, qu’ils collaborent entre eux.elles.

Plusieurs se sont rendus compte qu’ils étaient déjà engagés dans une expérience de bénévolat ou de solidarité, et que l’ESS faisait déjà partie de leur vie (Par exemple en étant adhérent.e au club sportif de leur lycée).

Retrouvez toutes les informations sur le dispositif « Mon ESS à l’école » ici.

Autres actualités

Précédent
Suivant

Événements

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email