Projet « Mon ESS à l’Ecole » : Veloscopie – une SCOP au collège de Saint-Chef ! (38)

À l’origine :

  • Un stage CERPEP en 2016, destiné à rapprocher le monde économique et le milieu enseignant 
  • Un local (appartement de fonction au départ), puis achat d’un ALGECO

L’idée :

Créer une entreprise de l’Economie Sociale et Solidaire avec les élèves, autour d’une action écologique

Le format choisi :

Une société COOPÉRATIVE pour et par les élèves volontaires du collège

Le cadre :

Le Foyer socio-éducatif du collège et l’ESPER

L’objet :

Le recyclage et la promotion du vélo ! 

Les bénéfices pour les jeunes 

Un pouvoir éducatif considérable

« Les élèves sont parties prenantes d’un mouvement actuel d’émancipation face à la surconsommation. Ce mouvement fleurit, avec le développement des ateliers « repair », des « fab labs », des « magasins sans argent » ou encore des « recycleries ». Les élèves ont d’ailleurs participé à deux reprises au salon local de la récup’, une belle occasion pour eux de prendre la mesure de leur inscription dans un enjeu majeur actuel. »

S’orienter vers … la relation humaine

« Une priorité : Apprendre par l’action, en faisant vivre certaines réalités de l’entreprise. Tout est pensé pour que chacun.e exerce son autonomie, et que de vraies responsabilités soient attribuées.

Nous nous retrouvons sur la pause méridienne, pour choisir les vélos à remettre en état, et ceux à démonter pour prélever des pièces, mais aussi pour discuter ensemble, partager un gâteau, une boisson… C’est faire école, autrement. 

L’inscription est une démarche volontaire, non engageante, non limitée : chacun.e est libre de quitter Véloscopie quand bon lui semble. Une fois adhérent, l’élève est investi d’un véritable pouvoir démocratique qui est utilisé pour chaque décision. »

S’orienter vers… l’écologie !

« Nous plaçons le recyclage en début de chaîne de production plutôt qu’à la fin, les élèves apprennent la « frugalité » d’entreprendre, et la modération de consommer. 

Véloscopie s’est construite pour durer, d’une année sur l’autre, avec une organisation et une projection inter-générationnelle. Une entreprise « vert-ueuse » et une action collective d’ÉCONOMIE DURABLE qui resitue la notion de profit à sa juste place. L’activité économique devient un moyen et non une fin : l’important n’est pas de VENDRE des vélos, mais de recycler et de développer la pratique du vélo autour de notre commune, et au-delà. »

Véloscopie répond aux 3 critères de l’ESS :

– Ses salarié.e.s n’ont normalement pas accès à un emploi (ils.elles sont collégien.ne.s)

– Ses client.e.s bénéficient de prix d’achat, de réparation ou de dons de vélos qu’ils.elles ne trouvent nulle part ailleurs

– Sa production a un impact social : elle valorise les déchets et diminue le recours à des produits neufs

Véloscopie en chiffres 

 En 4 ans :

– 100 élèves ont tenu Véloscopie.

– 6 établissements et 1500 élèves ont été sensibilisés à l’éco-mobilité  

– Plus de 6 000 vélos ont été récupérés    

– plus de 500 vélos ont été recyclés, une centaine donnés, environ 400 vélos ont été vendus

Des partenaires clés 

• Le FOYER SOCIO-EDUCATIF du collège 

• La CRESS Auvergne Rhône-Alpes

• L’atelier participatif « Osez l’vélo » à Bourgoin-Jalieu 

• Le magasin « Bruno vélo » à Saint-clair-de-la-tour 

• L’AGEDEN : l’association pour une gestion durable de l’énergie 

Conclusion

« Nous devenons autonomes dans l’entretien et la réparation, nous faisons face à l’économiquement irréparable, à l’écologiquement irresponsable, à l’économiquement inéquitable…

Le plaisir c’est de faire revivre des vélos qui servent au Benin, à Villeurbanne, au Centre d’accueil des demandeurs d’asile, dans des familles d’accueil, auprès des étudiants grenoblois … et tout ceci a un pouvoir émancipateur et éducatif incomparable ! 

Les élèves (et les adultes) développent une sensibilité à l’Économie Sociale et Solidaire, et la transmettent à leurs 630 camarades du collège, par des interventions dans les classes, par la mise en place d’un tableau placé à l’entrée du collège qui incite à l’éco-mobilité. Venir au collège autrement, à vélo, à pied, en co-voiturage s’ancre peu à peu dans l’esprit des usagers de l’établissement, et incite à s’engager dans une mobilité durable, aujourd’hui, et demain… Les sorties vélo donnent l’occasion d’apprendre et de partager la route, en parcourant des distances importantes qui ouvrent de nouveaux horizons. »

Autres actualités

Précédent
Suivant

Événements

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email