Transformer la société par l’éducation et la coopération

Edito de Bertrand Souquet, président de L’ESPER le 20 mai 2021

Depuis plus d’un an, la crise sanitaire rythme notre quotidien. Depuis plus d’un an, les liens entre les citoyens sont distendus.

Chacune et chacun d’entre nous le percevons, la crise sanitaire a bouleversé notre rapport au monde, notre façon de vivre ensemble ainsi que nos repères communs.

La société 3.0 ne remplacera pas le lien humain et la nécessaire proximité physique.

Le 19 mai notre pays est entré dans une phase de déconfinement progressif ; dans le même temps se poursuit la campagne de vaccination.

Cette nouvelle phase va nous permettre de reprendre le cours de nos activités qui ne se sont jamais vraiment arrêtées.

La dernière Assemblée Générale de L’ESPER a eu lieu, à distance, le 14 avril dernier. Cela a été l’occasion de dresser le bilan de l’année écoulée mais aussi de projeter notre association pour les années futures.

Ainsi, les délégués à l’Assemblée Générale ont validé les propositions d’axes de travail pour 2021 qui leur avaient été faites.

Dans l’année qui vient, notre association s’est fixée plusieurs objectifs dont celui de réinterroger le projet de L’ESPER. En effet, 10 ans après sa création, à la suite de la dissolution du CCOMCEN, le temps est venu de nous interroger, collectivement, sur ce que nous souhaitons pour L’ESPER dans les 10 ans qui viennent.

Assurément, nous aurons à poursuivre le développement de nos projets, assurément à renforcer notre façon de travailler en commun et à favoriser les synergies entre les membres et les partenaires de l’association tout en accroissant l’attractivité et le rayonnement de la structure. Cela passera certainement par une organisation opérationnelle différente mais surtout par un projet politique renouvelé s’ancrant pleinement dans les enjeux du 21ème siècle.

Aussi, plus que jamais, il apparaît nécessaire de travailler sur les valeurs qui structurent notre société afin de permettre une démocratie revivifiée s’appuyant sur des citoyens agissants grâce à l’Économie Sociale et Solidaire.

L’École est au cœur de ces enjeux. « Il n’y a pas de démocratie du pouvoir sans démocratie du savoir », disait Condorcet. L’École de la République mérite toute notre attention car c’est grâce à elle que les générations futures peuvent envisager sereinement leur avenir. L’École de la République, laïque, requiert un engagement sans faille auprès des personnels de l’Éducation Nationale car c’est grâce à eux que la cohésion de la société se réalise.

Les organisations de l’ESS, membres et partenaires de L’ESPER, seront présentes pour porter et développer le projet associatif qui se dessine. Un projet commun qui n’est autre qu’un projet de société plus juste et plus solidaire.

Autres actualités

Précédent
Suivant

Événements

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email