Zoom sur les premières structures inscrites à la « Semaine de l’ESS à l’École » 2023 !

Les premières structures de l’ESS inscrites à la Semaine de l’ESS à l’École 2023

Pour la 7ème édition de la « Semaine de l’ESS à l’École », une dizaine de structures se sont inscrites (ou réinscrites) pour intervenir en classe, ouvrir leurs portes aux élèves, animer des ateliers pédagogiques…. Et ce dans un même but commun : sensibiliser aux valeurs et principes de solidarité, démocratie et d’engagement propres à l’ESS !

Les actions proposées par les acteurs et actrices de l’ESS

  • L’association ADAFMI de Brignoles (Provence-Alpes-Côte d’Azur) – « association agréée de services aux personnes » – propose d’intervenir en classe de collèges et de lycées dans le Var afin de sensibiliser aux questions de dépendance.
  • Eveil Association de Croisy-sur-Seine (Ile-de-France) – association loi 1901 ayant pour objectif « d’éveiller les jeunes à leur rôle de citoyens […] » – souhaiterait intervenir en classe de collèges et de lycées dans la région pour sensibiliser aux questions de citoyenneté : valeurs de la République, laïcité, usage citoyen des réseaux sociaux, lutte contre les discriminations…
  • La conciergerie Solidaire de Paris (Ile-de-France) – Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale dont la finalité est d’« accompagner au retour à l’emploi par la mise en situation de travail » – aimerait animer des séances de témoignages, de quizz dans des classes de collèges et de lycées. Aborder les questions d’insertion professionnelle d’un point de vue social, durable et solidaire.
  •  L’association « Société coopérative d’intérêt collectif  » Ferme de la Vergne  de la Roche-sur-Yon (Pays de la Loire) – inclue dans « un espace coopératif où se mêlent agriculture biologique, artisanat et services » – propose à des élèves de la région de tous niveaux de découvrir le site : les espaces maraîchers, d’élevage, de l’association… Il s’agit d’une structure de l’ESS ayant participé à la Semaine de l’ESS à l’Ecole en 2019.
  • L’association ESS’Plicite de Pessac, créée par les étudiants de Sciences Po Bordeaux (Nouvelle-Aquitaine) – sensibilisant les jeunes élèves du secondaire et les étudiants à l’ESS – organise des évènements ponctuels (rencontres, cafés-débats…) et intervient dans les collèges/lycées et dans les universités sur toute la région.
  • L’association Familles Rurales d’Artigues (Nouvelle-Aquitaine) – qui « agit en faveur des familles sur tout le territoire, en milieu rural et périurbain » – tient des stands de communication sur l’engagement et le service civique, et souhaiterait y convier un public lycée et jeune adulte de la région.
  • La ressourcerie solidaire Re-Sport , basée à Lille (Hauts-de-France) – ayant pour objectif de « limiter le gaspillage, favoriser l’emploi solidaire et faciliter l’accès au plus grand nombre à la consommation responsable» dans le domaine du sport – sensibilise au sport zéro déchet à travers les thématiques de l’économie circulaire, l’ESS, l’éco-citoyenneté, l’éco-responsabilité… Elle voudrait intervenir auprès de classes de collèges à Lille-Sud, Faches-Thumesnil, Ronchin, Lesquin, Wattignies et Templemars. Il s’agit d’un partenaire de l’ESPER ayant participé à la SESSE 2022.
  • Radio Laser, basée à Guichen (Bretagne) – et media citoyen s’évertuant à « donner la parole au plus grand nombre sur les ondes et internet » – propose des ateliers pédagogiques, des interventions en classe et des visites de la radio ou de l’école de la radio à des élèves à partir de huit ans habitant dans l’Ille-et-Vilaine. Dans la continuité des actions déjà en place, elle souhaiterait faire de l’initiation aux medias et/ou aborder plusieurs modules thématiques (harcèlement, inégalités hommes/femmes, etc.), pouvant être en lien avec l’épreuve du Grand Oral.
  • Impact Cube, association basée à Paris (Ile-de-France) – et structure d’accompagnement et de financement des porteurs de projets entrepreneuriaux à impact social et/ou écologique – aimerait intervenir en classe pour faire de l’éducation à l’ESS et aux projets entrepreneuriaux allant dans ce sens. Elle propose aussi des ateliers d’intelligence collective pour la conception de projets ESS. Cela concernerait des classes de lycées en région Ile-de-France et PACA – SUD. Ce partenaire de l’ESPER est déjà intervenu en classe lors de la SESSE 2022.
  • Les Cuisiniers solidaires, basée à Vannes (Bretagne) – une association reliant « la démarche éco-responsable autour de l’environnement à la vie quotidienne des gens » lors de leurs repas, dans une démarche de « cuisine participative » – propose d’intervenir auprès de jeunes morbihannais entre six et vingt-cinq ans pour aborder la question du gaspillage alimentaire.
  • Finances et Pédagogie, basée à Paris (Ile-de-France) – une association ayant pour objet d’apporter une formation et une sensibilisation à tout public sur les domaines touchant à la relation à l’argent et à l’éducation budgétaire – souhaite poursuivre son partenariat avec l’ESPER en menant des actions de prévention et d’éducation, auprès de tout public, et destinées à favoriser le bon usage des mécanismes financiers dans la plupart des situations de la vie quotidienne. 
  • L’AGLCA, basée à Bourg-en-Bresse (Auvergne Rhône-Alpes) – association qui a pour but de « contribuer au développement local de la vie associative et de l’ESS » – souhaiterait faire découvrir l’ESS et les métiers qui y sont associés (via présentation et/ou visite des structures) à des collégiens et lycéens sur la communauté d’agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse. Ce partenaire de l’ESPER est intervenu en classe et a proposé des ateliers lors de la SESSE 2022.
  • La MACIF, basée à Niort (Nouvelle-Aquitaine) – mutuelle suivant un modèle non lucratif – poursuit son engagement auprès de l’ESPER en proposant d’intervenir à Dijon (Bourgogne Franche-Comté) ou dans le Haut-Rhin (Alsace) pour présenter à un public lycéen l’ESS, son histoire, et les différentes carrières y afférent.
  • Les Sales Gosses, basée à Paris (Ile-de-France) – SCOP « tiss[ant] des liens solides avec différentes structures ayant pour point commun le développement de projets qui mêlent l’artistique et la solidarité » – propose d’intervenir en classe (tout public) pour présenter ses actions ou bien d’inviter directement les classes sur le lieu occupé par la structure (Césure, tiers-lieu dans le cinquième arrondissement de Paris). Ce partenaire de l’ESPER est déjà intervenu dans plusieurs lycées lors de la SESSE 2022.

L’intervention en classe

Vous êtes professionnel.le de l’ESS et vous hésitez à faire découvrir votre structure et l’ESS en classe ? Découvrez ici cinq raisons de vous lancer!

A votre disposition, une fiche pratique et le lien vers les webinaires professionnels ayant eu lieu le 16 et 23 novembre 2022 sur la Semaine de l’ESS à l’École :

Replay du webinaire « Comment transmettre l’ESS en classe ? » – 16 et 23 novembre 2022

Vous souhaitez vous aussi vous inscrire à la Semaine de l’ESS à l’École 2023 ? Cliquez sur ce lien !

La Semaine de l’ESS est copilotée par L’ESPER, l’OCCE et Coop FR